L’initiative « Pour le droit au soutien à l’allaitement maternel »

L'association La Grande Tétée soutient avec conviction l’initiative « Pour le droit au soutien à l’allaitement maternel »  et nous vous invitons à partager votre témoignage et à signer la pétition.

customLogo.gifActuellement, environ 65 % des bébés sont allaités à la naissance en France. Cela fait donc plus de 500.000 femmes allaitantes qui, chaque année, viennent quelques semaines après l'accouchement consulter un médecin notamment sur le sujet de l'allaitement maternel... Il paraîtrait alors évident que, pour répondre à une telle demande, nos soignants soient parfaitement formés sur ce sujet afin de guider les femmes en difficultés, de les conseiller pour qu’elles puissent mener à bien leur projet d’allaitement, quel qu’il soit. Malheureusement, il n’en est rien. Les médecins ne bénéficient que d’une heure de cours sur l’allaitement maternel en neuf années d'études de médecine (les pédiatres deux heures), les sages-femmes ne reçoivent que quelques heures de formation, quant aux puéricultrices, tout dépend de la région dans laquelle se déroulent leurs études... Aucun professionnel de santé n'obtient donc les 20 heures de formation nécessaires à l’acquisition des compétences requises pour aider une mère en difficulté avec son allaitement (recommandations de l’OMS). Le résultat est sans appel : à l’heure actuelle, lorsqu’elles sont assaillies par un doute ou une difficulté, les mères ne reçoivent souvent pour réponse que des conseils contradictoires ou inadaptés à leur situation…Au final, elles sont fréquemment poussées vers un sevrage parfois prématuré, non désiré et source d'une grande souffrance. Nous sommes un petit groupe de parents bénévoles et directement concernés au quotidien par la situation. Nous nous sommes rencontrés sur un célèbre réseau social et avons décidé d'agir ensemble, à notre niveau, pour tenter de faire évoluer les choses. Nous avons donc rédigé une lettre ouverte à Mme le Ministre des Affaires sociales et de la Santé pour l'informer de cette situation difficile à vivre pour un si grand nombre de mères. Nous demandons une augmentation du temps de formation pour les professionnels de santé ou, le cas échéant, que ces derniers soient en mesure d’orienter les patientes vers des consultants en lactation diplômés (IBCLC par exemple). Nous sommes à présent soutenus par de nombreuses associations, personnalités et membres du corps médical. Pour consulter la liste de nos soutiens, participer en témoignant ou signer la lettre :https://sites.google.com/site/droitausoutienpourlallaitement/home Plus nous obtiendrons de signatures, de témoignages de mères et de soignants sur le sujet, et plus nous aurons une chance d'être entendus...Merci de votre participation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *