Lait maternel et immunité

Le lait maternel participe activement à renforcer l'immunité de l'enfant. Ce n'est pas parce qu'on le sait que les études scientifiques s'arrêtent là.

La flore bactérienne intestinale des bébés allaités est différente de celles des enfants nourris aux préparations lactées. Ce n'est pas tout! Ces différences induisent des modifications au niveau de l'expression des gènes impliqués dans le système immunitaire!
Voir l'article complet

Une autre étude s'est penchée sur le faible taux de transmission du VIH mère-enfant via le lait maternel. Il est recommandé à une mère séropositive en occident de ne pas allaiter. En revanche, pour les pays en voie de développement, il est plus sûr d'allaiter que de nourrir son enfant avec des biberons (risque infectieux dû aux conditions d'hygiène, à l'eau). Il apparaît selon cette étude que le lait maternel de la mère séropositive contient des lymphocytes qui produisent des anticorps dirigiés contre le virus du Sida.