Appel a temoignage : le burn out maternel pendant la duree de l’allaitement maternel

Nous aimerions donner la parole aux meres qui ont vecu ou vivent le burn out. Car bien trop souvent la maternite et qui plus est l'allaitement maternel sont entoures d'un aura d'une periode idealisee. Il est important de faire part comme nous le rappelons aussi, des realites de l'allaitement maternel. Être mère est un bonheur immense, mais c'est aussi une situation " à risque " qui expose les femmes à une intense fatigue physique et émotionnelle. Nous ne sommes pas toutes egales, devenir mere n'est pas forcement aise. Violaine Gueritault , docteur en psychologie, a ecrit un livre poignant :  La fatigue émotionnelle et physique des mères : Le burn-out maternel , paru en 2004 aux editions Odile Jacob. Violaine Guéritault a passé quinze ans aux États-Unis où elle a obtenu un Ph.D. de psychologie à l’université d’Atlanta et publié de nombreux articles scientifiques sur les thèmes du burn-out professionnel et du stress au travail. Elle est mère de deux enfants. Livre qui s'adresse a de nombreuses meres et pas seulement a tous meme. Violaine Gueritault a ete la premiere  a exposer le concept de burn out maternel similaire au burn out professionnel  afin de comprendre l'etat d'epuisement physique et emotionnel des meres. Elle y demontre les differents facteurs de stress tels que : la surcharge de travail, l'absence de partage des tâches pas toujours équitable, absence de reconnaissance, l’absence de contrôle sur les évènements, le  haut niveau de responsabilité 24 heures sur 24 et 365 jours par an, l’absence de formation. Les consequences sont la fatigue, l'epuisement, la depression. Violaine Gueritault fait la difference entre le baby blues et le burn out maternel, t parfois confondus meme par des professionnels de sante. Ainsi, elle remet en cause le point de vue psychanalytique sur la dépression maternelle comme résultat d’un conflit intrapsychique, ou l’hypothèse biologique d’un baby-blues lié à une chute hormonale. Elle propose des solutions pour faire face au stress quotidien, résister aux effets destructeurs de la surcharge, de la culpabilité sociale (la mère doit être parfaite et heureuse de son statut) et éviter un burn-out dont les conséquences peuvent être lourdes pour les enfants et pour elle-meme. Elle considère le rôle maternel comme un véritable travail, exigeant des responsabilités considérables et n’ayant pas le feed-back ni le soutien social qu’il mérite. Le  syndrome du burn out maternel  est un sujet delicat, bien souvent passe sous silence, meprise, banalise. Les meres qui allaitent ou qui donnent le biberon peuvent en souffrir, cela n'est pas lie exclusivement au choix d'alimentation du bebe. Il concerne tant les meres de nouveaux nes que d'adolescents. Si vous souhaitez nous faire part de votre temoignage, vous pouvez nous adresser un mail a information@grandetetee.com ou laisser un commentaire sous cet article.    

Une réflexion au sujet de « Appel a temoignage : le burn out maternel pendant la duree de l’allaitement maternel »

  1. Bonjour, Je suis maman d’une petite fille âgée de 3 mois et souffre actuellement d’un burn out, cela est difficile d’en parler et je me cache pour pleurer, le moral est en dent de scie, je ne sais pas toujours comment gérer mes émotions. Ma fille faisait ses nuits et depuis 1 semaine elle a des difficultés à s’endormir (il faut l’endormir avant de la mettre au lit sinon elle hurle, et il faut 5 tentatives pour la mettre au lit sans la réveiller) et redemande 1 tétée la nuit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *